Lorsque Sony Music prend la décision de quitter son bâtiment (aménagé en bureaux fermés répartis sur trois niveaux) pour s’installer dans l’immeuble Leopold à Evere, il se tourne tout naturellement vers Buroconcept qui a quelques années plus tôt rénové avec succès les bureaux de Sony Computers Home Entertainment (Playstation) et Sony Home Entertainement (Columbia Tristar) dans ce même bâtiment.

Sur une surface réduite et un seul plateau, Buroconcept réussit à offrir à Sony Music une réponse adaptée à ses attentes, à savoir : un maximum de petits bureaux individuels fermés combinés à un espace informel aussi grand que possible où les jeunes esprits créatifs puissent se détendre et où les artistes puissent être accueillis dans un cadre anticonformiste.

Afin d’apporter de la lumière au centre de ce plateau, l’option a été prise de placer des cloisons totalement vitrées. Il restait alors à trouver un moyen original pour apporter un minimum de discrétion aux bureaux. La mise en place d’une partition de Michael Jackson en guise de sablage offre en plus d’une solution au problème de confidentialité un passe-temps agréable aux musiciens qui patientent en zone centrale.
Lieu
Bruxelles
Statut
Cloturé